Pardonne-Moi, Léonard Peacock - Matthew Quick

Publié le par Elo-dit

Éditeur : Collection R

Date de sortie : 9 avril 2015

Page : 313

Prix : 16,90€

 

La note de Julia : 10/10

 

Résumé

Aujourd'hui, c'est l'anniversaire de Leonard Peacock. C'est aussi le jour où il dissimule une arme à feu dans son sac. Parce que, c'est décidé, il va tuer son ex-meilleur ami, puis lui-même, avec le P38 ayant appartenu à son grand-père. Mais il doit tout d'abord faire ses adieux aux quatre personnes qui ont le plus compté pour lui : Walt, son voisin littéralement obsédé par Humphrey Bogart, Baback, un camarade de classe violoniste virtuose, Lauren, la fille de pasteur dont il est amoureux, et Herr Silverman, qui enseigne l'histoire de l'Holocauste au lycée.

 

L'avis de Julia

 

Un roman à part et bouleversant !

 

Tout d'abord, merci à la Collection R pour ce partenariat.

 

Dès que j'ai lu le résumé, j'ai immédiatement été attirée par cette histoire, mais j'étais loin de me douter qu'il serait aussi intense !

 

Alors passons à mon avis.

 

Premier point à souligner absolument, c'est l'univers. Loin d'être dans un récit fantastique, nous sommes dans la réalité de la vie, dans tout ce qu'elle a de plus vraie et donc dans tout ce qu'elle a de plus difficile. En réalité, ce roman c'est une réflexion sur la vie dans son intégralité, pas une ligne ne nous pousse pas à réfléchir, chaque chapitre apporte son lot de questions, qu'elles soient existentielles ou plus anodines. On est à chaque fois entraîné dans nos pensées, c'est vraiment très intense. Matthew Quick parvient alors à aborder une multitude de sujets, le plus souvent, ils sont difficiles, parfois extrêmement violents, mais c'est toujours maniés avec une écriture absolument sublime, bien que de temps en temps brutale, ce n'est que pour mieux nous toucher. Nous sommes alors face à de très lourds thèmes, le viol, le racisme, l'antisémitisme, la religion, le nazisme, autant de maux qui touchent notre société et qui peuvent tous nous atteindre, autant de questions qui nous submergent qui nous bousculent, mais qui surtout nous immergent un peu plus dans ce monde très spécifique. Pardonne-Moi, Léonard Peacock, c'est un univers où la psychologie règne en maître, pour mieux nous investir complètement !

 

Second point à mettre en avant, c'est l'histoire. Nous suivons Léonard, c'est le jour de son anniversaire, il a dix-huit ans et il décide de tuer son ex-meilleur ami, puis de se suicider. Mais avant, il va offrir un cadeau à chacune des personnes qui comptent pour lui. Je peux vous dire que dès le début ce roman est incroyablement bouleversant. Nous apprenons à connaître Léonard et très rapidement on se rend compte que c'est un garçon formidable mais qui souffre énormément. Alors tout au long, on se demande pour quelle raison et c'est presque un thriller qui commence, on cherche le coupable de cette vraie détresse, c'est très intense, stressant puisque la menace de ce meurtre/suicide, se rapproche de plus en plus. A mesure que l'intrigue avance, Matthew Quick parvient à nous placer en osmose totale avec Léonard, même les annotations en bas de page sont tirées de ses pensées. Nous sommes alors en empathie complète avec lui, nous vivons les scènes de sa vie, qu'elles soient bouleversantes de beauté ou cruelles de vérités violentes. Chaque passage nous émeut à sa juste façon, les émotions sont très intenses, mauvaises ou magnifiques, on les ressent toutes avec puissance. Pardonne-Moi, Léonard Peacock, c'est une histoire très forte, elle ne pourra que vous toucher l'âme tant elle est vraie dans ses mots !

 

La fin est à mon avis parfaite. Peut-être que beaucoup ne l'aimeront pas, et peut-être que je n'ai pas compris ce qu'il fallait en comprendre, mais pour moi, chacun doit s'en faire sa propre idée, selon le chemin parcouru pendant sa lecture. Pour ma part, je trouve l'ultime chapitre incroyablement symbolique, c'est un espoir que tout peut s'améliorer, que même si les périodes difficiles de nos vies sont difficiles à surmonter, le meilleur nous attend forcément quelque part et ce message m'a ému aux larmes.

 

En bref : Un roman qui sort des sentiers battus, mais qui parvient à nous toucher profondément par ce qu'il aborde !

Publié dans Thriller

Commenter cet article

Les Livres en Folies 08/05/2015 11:10

Un livre qui va atterrir de ce pas dans ma WL, il a l'air franchement captivant !!

Elo-dit 08/05/2015 13:40

*Julia le Vampilou*

C'est exactement le mot, du début à la fin, il est fascinant ! J'espère que tu l'aimeras autant que moi :-D

Lamouche 07/05/2015 15:57

Punaise. Ce livre me fait baver, vraiment.
Mais toi, tu es horrible ! Tu vas me faire regretter de l'avoir reposer sur l'étagère de mon libraire ! Non, c''est bon. Je regrette déjà. J'ai trop envie de le lire. Maintenant. xx

Elo-dit 08/05/2015 13:35

*Julia le Vampilou*

Oh ma pauvre, je suis désolée...Mais il a été une telle grosse claque pour moi !

Gaëlle 06/05/2015 11:18

Ouai okay tout de suite dans ma WL, j'ai trop envie de le lire!

Elo-dit 06/05/2015 13:37

*Julia le Vampilou*

Hiiiiii, ça me fait trop plaisir ma belle ! J'espère qu'il te plaira :-D

angeselphie 06/05/2015 10:44

Un livre qui pourrait me plaire. Je le note. Merci.

Elo-dit 06/05/2015 13:36

*Julia le Vampilou*

Avec plaisir et j'espère qu'il te plaira !

Bookscity0507 06/05/2015 03:22

Il me rend curieuse ce bouquin, je le vois partout ! suite à ta chronique oui pourquoi pas.

Elo-dit 06/05/2015 13:36

*Julia le Vampilou*

Pour ma part, c'est vraiment une pépite ! Mais si tu craques, j'espère que tu l'aimeras ;-)