Girlhood - Cat Clarke

Publié le par Elo-dit

Girlhood - Cat Clarke

Editeur : Collection R

Date de sortie : 5 octobre 2017

Page : 360

Prix : 17,90€

 

La note de Julia : 10/10

 

Résumé

L'amitié, c'est comme une allumette...Il suffit d'une étincelle pour se brûler les doigts. J'ai sombré quand ma soeur jumelle est morte, et mes amies m'ont reconstruite, morceau par morceau. Depuis, je pensais que jamais rien ne pourrait nous séparer. Jusqu'à ce que débarque cette nouvelle fille...

 

L'avis de Julia

 

Un roman aussi stressant que bouleversant !

Tout d'abord, merci à la Collection R pour ce partenariat.

Ah, en voilà un qu'il me tardait de découvrir absolument et qui fut une fois de plus, un immense coup de coeur.

Alors passons à mon avis.

Comme toujours, lorsqu'il s'agit de Cat Clarke, il faut savoir que ce roman n'est pas simple psychologiquement, que malgré une plume terriblement addictive, elle nous met face à des sujets extrêmement difficiles et très éprouvants. Mais comme à son habitude, elle saura également le faire avec les bons mots, elle saura être à la fois douce, sans pour autant nous cacher la dure réalité des choses, c'est un véritable équilibre. Ici, elle abordera sans tabou l'anorexie, certaines images seront d'ailleurs très difficiles à supporter, pourtant, je pense sincèrement qu'à notre époque, il est nécessaire d'en parler sans vouloir minimiser les dégâts que peut engendrer une telle maladie. On nous parlera également d'identité sexuelle, du deuil, des différences de milieu social et bien sûr, au centre de tout, c'est l'amitié qui sera la véritable maîtresse de cet univers. C'est dans ce cadre que nous suivons Harper, une jeune fille qui a perdu sa soeur jumelle et qui a souhaité étudier en pensionnat pour s'éloigner du drame. Elle se reconstruira petit à petit grâce à Rowan, Lily et Ama, ses meilleures amies, mais l'arrivée de Kristy va venir tout bousculer. Je peux vous garantir que cette intrigue va littéralement nous mener en bateau du début à la fin, ce n'est pas un thriller en soit, mais c'est bien plus psychologique. Comme d'habitude, on sent immédiatement que quelque chose cloche, mais il nous sera impossible de mettre le doigt dessus, jusqu'à ce que la vérité nous soit dévoilée. Ce soupçon omniprésent, va véritablement nous dévorer d'angoisse, il sera toujours dans un coin de notre tête, sonnant telle une alarme, qui nous mettra en garde, comme si l'on présentait le danger arriver. Au fil des pages, l'atmosphère ira en s'assombrissant, on sent une véritable chape de plomb nous tomber sur les épaules, c'est oppressant, presque suffocant. Alors croyez-moi, lorsque la vérité éclatera, elle sonnera telle une délivrance, bien que le choc soit présent, elle sera surtout synonyme d'acceptation et de pardon. Bien sûr, je ne vous cache pas que cette histoire sera évidemment bouleversante, elle ne pourra laisser personne indifférent, elle parlera à chacun de nous et il est clair que les larmes seront au rendez-vous.

"Ça fait trois ans que la culpabilité me colle à la peau, où que j'aille, quoi que je fasse. Je ne peux pas m'en séparer comme ça, du jour au lendemain. Mais le temps viendra où, je l'espère, elle restera derrière moi. J'ai envie d'y croire et ça me suffit."

En bref : Girlhood, c'est une intrigue psychologique terriblement palpitante, qui saura maîtriser le suspense à la perfection, pour nous livrer une histoire émotionnellement très intense !

Publié dans Jeunesse - YA, Drame

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
F
Il est dans ma PAL, acheté sur un coup de tête. Hâte de le lire !
Répondre
E
Ah, j'espère de tout coeur qu'il te plaira alors !
M
Je suis vraiment tentée par ce livre.
Répondre
E
Alors n'hésite plus ma belle !
L
ton avis me donne encore plus envie de le découvrir
Répondre
E
J'en suis plus que ravie ma belle !
L
J'aime beaucoup la première de couverture et ce que tu en dis donc je prends note, merci ma belle pour la découverte !
Répondre
E
Ah, ça fait méga plaisir alors ma belle !
C
J'en ai beaucoup entendu parler et ton avis donne vraiment envie ;)
Répondre
E
Alors tant mieux !