Playing, tome 1 : Boss - Charly Farrow

Publié le par Elo-dit

Playing, tome 1 : Boss - Charly Farrow

Editeur : Auto-édition

Date de sortie : 2 juin 2020

Page : 406

Prix : 15,90€

 

La note de Julia : 9/10

Résumé

Dakota sait ce qu'elle veut. Séductrice hors pair, elle manipule les hommes comme on mène une partie de poker. Jusqu'au soir où elle tombe sur un mystérieux inconnu. Le lendemain alors qu’elle découvre son patron, elle réalise toute son erreur. Il s’est moqué d’elle. Mais leur attirance est intense. Un jeu sous tension va débuter entre eux pour savoir qui dominera l’autre. Alors que les amants mènent une partie endiablée de coucheries et plaisirs sans prise de tête, l'amour pourrait bien venir tout foutre en l'air. Tomber amoureuse de son plan cul ? Trop banal.

L'avis de Julia

Un premier tome piquant et très stressant !

Tout d'abord, merci à Les Demoiselles des Mots pour ce partenariat.

Autant dire qu'il m'a immédiatement fait de l'œil, mais je ne m'attendais pas à ce qu'il soit aussi intense et qu'il m'entraîne aussi loin.

Au vu du résumé, vous pouvez vous dire que c'est une énième romance érotique avec en plus, un millionnaire comme héros principal et je vous répondrez que non, ou en tout cas, c'est très loin d'être aussi superficiel, même si quelques éléments ne sont pas tout à fait faux. On ne va pas se mentir, oui, c'est érotique, oui, cet homme est bien millionnaire, mais il n'est pas imbu de sa personne, ni de sa fortune, il a travaillé pour en arriver là, il a traversé des épreuves extrêmement difficiles et surtout, il est resté aussi simple, que humble. J'ai justement beaucoup aimé ce fossé qu'il y a entre son statut et la personne qu'il est vraiment, ce qu'il prône au quotidien, sa façon de vivre qui n'est jamais outrancière, il est agréable de voir qu'il ne se sert absolument pas de ça, pour obtenir ce qu'il souhaite. De plus, il faut absolument noter l'image de la femme qui est mise en avant, le féminisme bienveillant, pas celui qui va à l'extrême, celui qui tient à cœur autant à notre héros, qu'à notre héroïne et en cela, c'est une magnifique originalité, que l'on devrait voir tellement plus souvent. Ici, on nous prouve que même les hommes peuvent mettre en avant de telles valeurs, l'indépendance, l'égalité financière et celle plus globale également, oui, il est possible que chacune des parties puisse se retrouver à travers ces idéaux. C'est dans ce cadre, que nous faisons la connaissance de Dakota, une jeune femme qui assume sa sexualité et qui décide de prendre pour cible Camden, mais ce qu'elle ne sait pas, c'est qu'il doit jouer un rôle primordial dans son avenir professionnel. J'étais très heureuse de pouvoir retrouver la plume de Charly Farrow et une fois de plus, je ne suis pas déçue, c'est un autre genre, mais son talent y est tout aussi percutant, ses mots sont addictifs, immédiatement prenants, elle nous embarque directement dans son univers. De plus, elle abordera ici des sujets extrêmement forts et difficiles, la violence conjugale et le harcèlement en entreprise, des thèmes délicats, malheureusement plus que jamais d'actualité, dont il faut parler, pour libérer la parole de toutes ces victimes du quotidien. Elle nous montre toute l'emprise psychologique qu'il faut à ces bourreaux, toutes les ficelles qu'ils mettent en place pour enfermer leur proie dans un cercle infernal, dont il leur semblera impossible de sortir, c'est effroyable de vérités. Alors c'est évidemment bien plus qu'une simple histoire d'amour, même si elle est bien présente et magnifiquement traitée, c'est une histoire de femmes, une histoire de force, de courage, de volonté de se battre, c'est un hymne à la liberté de chacun. Inutile de vous préciser qu'émotionnellement, c'est un cocktail détonnant, qui nous offre un récit extrêmement stressant, mais tout aussi délicieusement piquant, drôle et tendre, on passe par tous les sentiments, c'est un véritable régal.

"J'aimerais être forte, être ce type de femmes qu'on admire, mais je suis juste une marionnette dont on a coupé les fils. Une poupée qu'on a jetée au fond d'un coffre et qu'on a oubliée."

En bref : Boss, c'est un premier tome qui donne clairement le ton, bien plus qu'une romance, c'est une histoire aux sujets extrêmement difficiles, criants de vérités, qui nous offre un moment aussi bouleversant que cruellement intense !

Publié dans Romance, Drame

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Rinne 10/08/2020 21:59

Le résumé ne me tentait pas mais ton avis me rend curieuse !

Elo-dit 11/08/2020 09:01

Ça me fait super plaisir, c'était mon but !

EmilieH 10/08/2020 17:09

En lisant le résumé, je me suis dit bof. En plus je n'aime pas trop la couverture. Mais ton avis me donne envie de le découvrir !

Elo-dit 11/08/2020 09:01

Ah, ah, mission réussie alors ma belle ;-)

Les lectures de la Diablotine 10/08/2020 08:57

Cette couverture est magnifique ma belle, tout comme ton avis <3

Elo-dit 10/08/2020 09:14

Ooooh, merci ma belle ❤

lecture en blog 09/08/2020 15:54

je ne suis pas sur que cela me plaise vu le contexte

Elo-dit 10/08/2020 09:13

Je peux comprendre ma belle !

Satine's books 08/08/2020 09:48

Tu en parles si bien... Et cette couverture *-*

Elo-dit 08/08/2020 10:17

Ah, ça me fait tellement plaisir ce que tu dis ma belle, merciiii ❤