Anita Blake, T14 : Danse Macabre de Laurell K. Hamilton

Publié le par Elo-dit

anita-blake--tome-14---danse-macabre-225559.jpg

 

Editeur : Bragelonne

Date de sortie : 23 septembre 2011

Pages : 624

Prix : 25 €

 

Ma note : 3/10 triste-18.gif

Résumé

 

L'ardeur d'Anita vient d'atteindre un nouveau palier : vampires et métamorphes se bousculent pour devenir les esclaves de son pouvoir. Et comme un malheur n'arrive jamais seul, Anita est simultanément confrontée à une terreur bien plus banale et néanmoins tout aussi
redoutable : celle d'être tombée enceinte. Parmi ses nombreux amants, qui peut bien être le père de son bébé ? Et comment réussira-t-elle à concilier son travail de marshal fédéral et d'exécutrice avec l'éducation d'un enfant ?

 

Mon avis

 

Wouahhhhhhhh je ne sais pas par où commencer !

 

Habituellement, quand cette phrase est la seule que je suis capable de prononcer, c’est plutôt bon signe. Là … c’est tout le contraire …

 

On va essayer de commencer par le début. La lecture de la quatrième de couverte. Je me dis « okey, une grossesse avec la tournure que prennent les derniers événements dans le monde d’Anita, ça va être folklo ! » J’étais réellement sceptique quant à l’arrivée d’un bébé au milieu de deux crises d’ardeur, je trouvais même ça malsain.

 

Mais j’ai pris mon courage à deux mains et j’ai attaqué la lecture du livre.

 

Et là, j’ai eu l’impression que les défauts me sautaient à la gorge. Des maladresses, des comportements complètement irréalistes, comme si le monde tournait autour du nombril d’Anita. Première scène : Ronnie qui se lamente, une fois de plus, parce qu’elle va devenir monogame avec le beau Louis (qui est un super bon coup au lit, ce n’est pas moi qui l’ai dit) et qui envie,  une fois de plus, le « harem » de sa meilleure copine. Bon ok, on a compris, Anita se tape Saint Louis en entier, et tout le monde veut faire de même …

 

Je m’encourage mentalement à continuer mais mes désillusions me rattrapent : du sexe à outrance et avec des inconnus, d’ailleurs j’ai été choquée par l’âge de certains de ses prétendants, et pourtant je suis ouverte d’esprit ! Si seulement il n’y avait que ça … Toute la gente féminine est folle de jalousie, les hommes s’y mettent aussi, du coup nous avons la sensation que les scènes se répètent mais avec des personnages différents.

 

D’ailleurs en parlant des personnages, j’ai constaté avec chagrin que certaines de leurs réactions étaient à l’opposé de leur caractère respectif. Je veux pour exemple un Richard qui s’écroule sans raison …

Quand ils ne sont pas à coté de leurs pompes, ils deviennent caricaturaux. Richard (désolée c’est mon personnage préféré, alors j’ai tendance à le prendre pour exemple) qui s’énerve pour rien, ok, il est colérique, mais il ne faut pas exagérer !

Il nous arrive même de sombrer dans l’absurde. Londres, vampire sombre et froid, suppliant Anita pour obtenir ses faveurs avec comme prétexte l’ardeur. Elle commence à avoir bon dos l’ardeur !

 

Avec ce besoin dévorant de récolter toutes les faveurs et l’attention de ses personnages, Laurell K. Hamilton ne se rend pas compte qu’elle leur fait perdre tout crédit.

 

Je ne vais pas lister tous les défauts que contient ce roman, il m’en faudrait des pages et des pages et là n’est pas l’intérêt.

 

Notre but, quand nous suivons une saga telle que celle-ci est d’assister à une évolution : accompagner une héroïne (ou héros) le long d’un périple. Mais quand celui-ci tend vers la régression, la frustration est de mise. Davantage lorsque nous avons pris le temps de faire connaissance avec chaque protagoniste.

Alors quand un début de tournure devient intéressant (que je ne peux pas citer sans spoiler) mais que tout est réglé en deux lignes, la déception vous gagne ! Laurell K. Hamilton est tellement attachée à ses personnages qu’elle n’arrive plus à prendre des décisions importantes et transformer une situation bien établie : elle, ses perpétuelles remises en question et tous « les hommes de sa vie ».

 

Dans ces cas là, une seule solution : se raccrocher aux points positifs, quand ils existent. Ici, c’est simplement le style de l’auteure que j’affectionne tout particulièrement qui m’a permis de poursuivre ma lecture …

 

En conclusion : une véritable déception pour ce quatorzième tome. Je n’arrêterais pas cette saga mais j’espère en mon for intérieur que la suite sera meilleure et que l’histoire centrale ne concernera pas Anita et ses petits tracas sexuels.

 

 

Liens utiles

 

Bragelonne

Forum AB&FA

 

 

Publié dans Bit-Lit

Commenter cet article

Nennia 17/02/2012 16:40

Oh mais je t'en pris pour Dark Elite ma Shadow !

Quant à moi tu m'aides dans mon choix de ne pas commencer la série Anita Blake tout de suite lol

Elo-dit 17/02/2012 22:15



C'est spécial. Certains n'aiment pas, moi j'adore ! Enfin, là, mon adoration est en stand-by parce que ces derniers tomes, c'était limite ...


J'ai beaucoup d'espoir en Arlequin ! Il faut qu'il soit meilleur !



Vampilou 17/02/2012 15:52

Bah, normal, c'est quand même grave !!!!!!!!

Elo-dit 17/02/2012 17:51



Oui ...



Vampilou 17/02/2012 15:46

Oui, j'ai vu ça, c'est vraiment honteux !!!!!!!
Remarque, mon colis de livres était ouvert, j'ai bien flippé, je dois te l'avouer.

Elo-dit 17/02/2012 15:51



Putain !!! Mais ça craint !


Moi je vais, sur les conseils d'une amie, faire une réclamation sur le site de la poste pour garder une trace écrite du problème. Mais si ça se reproduit, je vais péter un plomb !



Vampilou 17/02/2012 15:40

Oui, c'est pas trop tôt lol, mais qu'est-ce que j'suis contente !!!!!!!!!!!!!

Elo-dit 17/02/2012 15:44



Je te comprends !!!! Moi j'ai juste un peu déchantée hier soir quand mon mari est rentré avec le courrier entièrement ouvert. Il l'avait trouvé ainsi dans la BAL ...



Vampilou 17/02/2012 15:09

Il paraît que c'est vraiment le moins bon de tous....
Moi je n'y suis pas encore, étant donné, que je les achète en poche, je viens tout juste de recevoir le tome 12 (ainsi que tous les autres que j'avais commandé hiiiiiiii) !!!!!!!

Elo-dit 17/02/2012 15:37



Je te le confirme ... Enfin, si tu ne comptes pas le T13 qui ne fait que 170 pages si mes souvenirs sont bons, écrit en très gros ...


Il n'y a pas vraiment d'histoire ... c'est long, mais alors trrrrrrrrrrès long ! Je ne peux pas t'en dire plus sinon je vais te spoiler, mais ... courage


J'espère que le T15 relèvera le niveau ....


(youhouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu ^^ c'est pas trop tôt !)