Fuir la Citadelle - Ryan Graudin

Publié le par Elo-dit

Fuir_la_citadelle.jpg

 

Éditeur : MSK

Date de sortie : 5 novembre 2014

Page : 386

Prix : 17€

 

   La note de Julia : 10/10  

 

 

Résumé

 

Dai est un jeune garçon issu d’une famille riche de la ville voisine. Ancien dealer, il s’est réfugié à Hak Nam pour échapper à la police. Pour s’en sortir, il doit piéger Longwai, le plus grand trafiquant de drogue de Hak Nam. Il a dix-sept jours pour agir.
Longwai, Mei Yee le connaît. Elle lui appartient, même. Vendue par son père alcoolique à une maison close, elle travaille maintenant pour lui dans les bas-fonds de Hak Nam. En aidant Dai, elle risque sa vie. Peut-elle vraiment faire confiance à ce garçon dont elle ne sait rien ?
Jin Ling est le coureur le plus rapide de Hak Nam. Maigre et agile comme un chat errant, il connaît mieux que personne le labyrinthe des ruelles de la citadelle. Personne ne sait d’où il vient. Personne ne sait qu’il est une fille, à la recherche de sa sœur vendue à une maison close.
S’inspirant du bidonville de Kowloon, enclave de Hong Kong, Ryan Graudin signe un thriller à la fois poignant et palpitant.

 

L'avis de Julia

 

Un roman hors du commun !

 

C'est exactement ce que j'ai pensé en tournant la dernière page de ce livre.

 

Tout d'abord, merci à MSK pour ce nouveau partenariat.

 

J'étais très intriguée par son résumé, mais au final je suis plus que surprise puisque c'est pour moi un gros coup de cœur !

 

Alors passons à mon avis.

 

Le premier point à souligner absolument, c'est l'univers. Tout se déroule en Chine, dans une citadelle tellement à l'écart de tout, qu'elle a ses propres lois et sa propre réalité. Pour ma part, c'est là que toute l'originalité du roman se trouve, même si nous sommes dans une époque totalement contemporaine comme la nôtre, pourtant, pendant presque la totalité du roman, nous avons l'impression d'être à une époque très reculée de l'histoire, c'est tout simplement bluffant et quelque peu déstabilisant. Pourquoi cette impression me direz-vous ? En réalité, la Citadelle de Hak Nam vit complètement hors du temps, la seule règle étant la survie, c'est un monde cruel qui prend forme sous nos yeux. Les pauvres et les orphelins vivent dans la rue dans des conditions atroces où la mort frappe régulièrement dans l'indifférence la plus totale et les riches quant à eux profitent de ces pauvres pour organiser des trafics de drogue ou de prostitution, dans le but de régner en maîtres sur la citadelle, ainsi que sa population. Alors croyez-moi, ce n'est pas un roman à mettre entre toutes les mains, l'ambiance y est particulièrement sombre, la cruauté présente est extrêmement difficile à supporter et l'atmosphère pestilentielle des rues est tellement prégnante que le dégoût nous prend littéralement à la gorge. Ryan Graudin parvient à nous immerger dans ce monde si souvent abominable avec un talent d'écriture incontestable et bluffant de réalisme. Fuir la Citadelle c'est un univers très particulier, mais ô combien fascinant !

 

Second point très fort de ce roman, c'est l'histoire. Nous suivons trois personnes, à travers trois destins différents, ils vont se croiser sur fond de trafics divers et d'enquête très spéciale. Eh oui, l'une des vraies surprises de ce récit, c'est son aspect thriller très présent. Dès le début, on entre dans une enquête extrêmement haletante, on ne se doute pas lorsque l'on ouvre ce livre que ce soit aussi intense, pourtant du début à la fin, nous sommes pris dans l'engrenage et nous ne pouvons nous empêcher de vivre profondément cette intrigue incroyable. Comme vous pouvez vous en douter, il est impossible de s'ennuyer, le stress nous envahit tout au long avec des rebondissements et des révélations d'une incroyable intensité qui nous plongent constamment dans un état d'angoisse extrême. En plus, le récit est construit en chapitre avec les points de vue de chaque personnage, ce qui amplifie un rythme déjà haletant. Cette construction ajoute également un côté émotionnel très fort au récit, on s'attache très vite aux trois personnages et les sentiments qu'ils ressentent nous sont livrés avec une telle profondeur grâce à l'écriture de Ryan Graudin que nous sommes touchés en plein cœur par procuration. Fuir la Citadelle c'est une intrigue exceptionnellement palpitante, qui nous fait vivre une aventure incroyable !

 

Maintenant passons aux personnages.

 

On commence par Dai. C'est un jeune homme pour lequel j'ai eu un immense coup de cœur, son passé difficile en fait quelqu'un de torturé, mais son envie de se racheter, en fait un homme d'un courage exemplaire.

Ensuite, il y a Mei Yee. C'est une jeune femme vendue par son père dans le but d'être prostituée, sa vie est de loin l'une des plus difficiles à supporter et pourtant son espoir de se libérer est sans faille.

Et enfin, je terminerais par Jin Ling. C'est la petite sœur de Mei Yee et un gros coup de cœur pour moi, son envie de se battre pour sauver sa sœur est tout simplement incroyable, mon admiration pour elle n'a d'égale que sa hargne à survivre.

 

La fin est particulièrement intense, les derniers événements se bousculent dans un chaos stressant au possible, nous délivrant des ultimes révélations bouleversantes. Puis le dénouement final nous touche alors de plein fouet par sa beauté et sa sensibilité.

 

En bref : Un roman extrêmement original, qui nous fait voyager dans des contrées exotiques à travers une aventure formidable !

Publié dans Thriller

Commenter cet article

Gaëlle 14/01/2015 18:52

Il a l'air vraiment pas mal du tout du tout, pourquoi pas!!! :D

Elo-dit 15/01/2015 13:30



*Julia le Vampilou*


Ah, celui-là c'est vraiment une grande évasion, ça change beaucoup de ce que l'on peut lire habituellement 



Sia 12/01/2015 18:25

J'ai beaucoup aimé aussi ! J'ai été scotchée par l'ambiance de ce roman. Vraiment très bon !

Elo-dit 13/01/2015 12:46



*Julia le Vampilou*


Ah génial, ça me fait super plaisir de voir ça