La 5ème Vague de Rick Yancey

Publié le par Elo-dit

9782221134252

 

Editeur : Robert Laffont, Collection R

Date de sortie : 16 mai 2013

Pages : 592 pages

Prix : 18.50 €

 

smiley10.jpg

 

 

Résumé

 

1ère Vague : Extinction des feux
2e Vague : Déferlante
3e Vague : Pandémie
4e Vague : Silence

La 5e Vague arrive...


Ils connaissent notre manière de penser. Ils savent comment nous exterminer. Ils nous ont enlevé toute raison de vivre. Ils viennent maintenant nous arracher ce pour quoi nous sommes prêts à mourir…

 

 

L'avis d'Elo

 

Voilà environ cinq mois que j’attends patiemment que l’envie me reprenne, que l’intérêt me gagne à nouveau… Blocage total à la page 268, impossible de passer la deuxième. Il est donc l’heure de faire un constat.

 

La 5ème Vague, c’est LE livre que tout le monde attendait ! LE phénomène de l’année, qui se vantait d’être un mélange irrésistible entre The Walking Dead (j’ai chaud là !), Les âmes vagabondes et Hunger Games. Impossible de résister, je me suis jetée sur le livre à peine avait-il franchi le seuil de ma porte !

 

La première chose qui m’a frappée, c’est le style de Rick Yancey. Frais, spontané, naturel. Tout ce que j’aime. Un coup de foudre pour cette plume franche qui nous fait ressentir, avec une force étonnante, le récit ! L’auteur possède également un humour corrosif que je décrirais d’humour  « papier de verre », un coup à grincer des dents, mais qu’est-ce que c’est bon ! D’ailleurs il tourne en ridicule nos références sur les extraterrestres, de E.T à Mars Attaque, tout y passe et c’est totalement hilarant !

 

L’introduction est géniale et nous avons hâte de savoir ce qui se passe. Bien entendu, les informations arrivaient au compte gouttes, et je m’arrachais les cheveux : je VOULAIS absolument tout savoir. Parce que, ce genre d’univers, c’est mon dada ! En général, il ne m’en faut pas beaucoup pour me convaincre, et c’est le cas ici aussi. J’en soupire d’aise… Les mondes post-apocalyptiques… Ah…

Je confirme donc : La 5ème Vague c’est bien le mariage entre TWD, Hunger Games et Les Âmes Vagabondes !

Cette atmosphère qui fait froid dans le dos, qui nous oppresse, à la limite du supportable. C’est poignant, dur, mais également très visuel. Nous en venons à avoir peur pour les personnages, nos yeux s’arrondissent d’horreur. « Non, ce n’est pas possible ! » La phrase qui revient en boucle alors que nous assistons à la survie de Cassie.

 

Cassie, le personnage que nous découvrons au début du roman, une jeune fille très attachante. Rudoyée par la vie difficile qu’elle mène, elle nous raconte ce que les Autres ont fait de notre monde. Elle m’a surprise par son courage, sa foi inébranlable, sa volonté… Autant de caractéristiques qui font d’elle un protagoniste comme nous les aimons !

 

J’ai été à de nombreuses reprises totalement déboussolée… et j’aime ça ! J’aime perdre mes repaires pendant quelques instants, ne pas savoir ce qui se passe et être… confuse. Ce sentiment est grisant ! Remarquable tour de main.

Ma plus grande surprise a été le changement de point de vue p153. Je pensais que nous suivrions uniquement celui de Cassie. Eh ben non !

Une omniprésence intéressante même si j’avoue que j’ai une petite, grosse, énorme préférence pour les passages de Cassie.

 

En bref, c’est astucieusement orchestré, complet et transcendant. Les nouveaux codes de Rick Yancey sont très plaisants !

 

J’en suis venue à me dire : ce livre est un OVNI !

 

Et puis plouf, d’un coup, et sans prévenir, alors que je dévorais le roman, je me suis surprise à compter le nombre de pages qui me séparaient de la fin du chapitre. À trouver les passages longuets mais aussi que les qualités du livre se changeaient en défauts. Par exemple, l’alternance des points de vue, je ne souhaitais suivre que Cassie. Puis, à passer quelques jours sans lire parce la curiosité avec un grand C avait disparu. À mon retour des Imaginales, je n’avais toujours pas envie de reprendre ma lecture, et les mois ont passé sans que le marque-page se promène de nouveau dans le livre…

Comme une immense panne livresque a accompagné « l’abandon » de La 5ème Vague, je me demande si mon manque d’intérêt pour la suite de l’aventure ne vient pas de là. Une énième passade à vide, qui, couplée aux vacances scolaires d’une petite princesse transformée en diablotin, s’est éternisée…

 

En conclusion : Des sensations dignes de celles d’un surfer sur une mer déchaînée ! Mais, au creux de la vague, j’ai chuté et je n’ai jamais pu remonter sur ma planche… La 5ème Vague n’a pas été THE révélation. Je crois que je suis passée à côté du « truc »…

 

Je vais certainement redonner une seconde chance à Rick Yancey, et me relancer dans la lecture de La 5ème Vague. Dans ce cas, je complèterai et modifierai, peut-être, la chro !

 

 

Encore un grand merci aux Editions Robert Laffont, à la Collection R et à Stéphane-Laure !

 

 

Liens utiles

 

Editions Robert Laffont

La page Facebook de la Collection R

 

 

Publié dans Dystopie - SF

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Je suis en train de le lire et pour l'instant je suis complètement accro!! J'aime énormément l'univers, le fait qu'on se pose toujours multitudes de questions, qu'on ne comprenne pas tout tout de suite, etc ... <br /> Les personnages sont attachants donc j’espère ne pas être déçue avant la fn! ;)
Répondre
E
*Julia le Vampilou*<br /> <br /> Moi je ne l'ai pas encore lu, mais j'aimerai beaucoup le faire avant la sortie du film !
D
avis original pour une reprise mais je pense que tu le finira ce livre car il est génial jusqu'au bout
Répondre
E
<br /> <br /> C'est vrai ? Je ne sais pas encore ce qui s'est passé, sincèrement. J'ai a fond dedans, j'aimais tellement que je n'arrive toujours pas à comprendre !<br /> <br /> <br /> Je pense le reprendre !<br /> <br /> <br /> <br />
J
Super avis pour une reprise ma Elo !!!!!
Répondre
E
<br /> <br /> Merci ma Julia !!!!<br /> <br /> <br /> <br />