La Trilogie Italienne, T1 : Sur Tes Yeux - Irene Cao

Publié le par Elo-dit

couv26625154

 

Éditeur : J-C Lattès

Date de sortie : Janvier 2014

Pages : 275 pages

Prix : 14.50 €

 

La note de Julia : 9.5/10

 

 

Résumé

 

Si on pouvait capturer le plaisir, Elena le ferait avec les yeux. Âgée de vingt-neuf ans, d’une beauté innocente mais radieuse, elle ignore encore ce qu’est la passion. Son monde est fait d’art et de couleurs – celles de la fresque qu’elle restaure à Venise, la ville où elle a vu le jour – jusqu’à sa rencontre avec Leonardo, un chef cuisinier de renommée internationale. En entrant dans sa vie, celui-ci emporte tout sur son passage : son histoire d’amour naissante avec Filippo, l’idée qu’elle s’est toujours faite d’elle-même et, surtout, sa façon de vivre les plaisirs de la chair. Leonardo, qui vient de s’installer dans le palais où elle travaille, s’apprête à lui ouvrir les portes d’un paradis inexploré, dont lui seul possède les clés. Il sait que le plaisir doit conquérir tous les sens et va initier Elena à une condition : qu’elle ne tombe jamais amoureuse de lui. Mais comment résister au magnétisme de cet homme et au tourbillon des sens qu’il éveille en elle ?

 

L’avis de Julia

 

Une romance pleine de sensualité et de beauté !

 

C'est exactement ce qui m'a marquée tout au long de ma lecture.

 

Tout d'abord, merci aux éditions Jean-Claude Lattès pour ce superbe partenariat.

 

Autant dire que ce livre, ça fait très longtemps qu'il me tentait, alors pouvoir le lire fut un véritable plaisir et une grande chance.

 

Je l'ai dévoré et qu’en plus de ça, c'est un énorme coup de cœur pour moi !

 

Alors c'est parti pour mon avis.

 

Premier point qui m'a particulièrement plu dans le premier tome de cette trilogie, c'est l'univers. Eh bien oui, ce n'est pas parce que nous sommes dans une romance érotique que tout ce qu'il y a autour est banal et sans intérêt, bien au contraire. Et justement dans Sur tes Yeux tout est subtile et important, ce qui nous fait immédiatement penser que ce roman est d'une qualité exceptionnelle. En ce qui concerne l'univers, nous sommes plongés dès les premières pages dans une ambiance absolument fascinante, en plein Venise ! Nous avons l'impression de tout sentir, la vie à la fois trépidante mais aussi douce de ces habitants, la gastronomie connue pour ses plats riches en couleurs et le vocabulaire spécifique à la ville, tout cet ensemble nous donne l'impression de voyager directement là-bas, c'est tout simplement parfait et génial à vivre ! Mais le point qui m'a véritablement fait tomber amoureuse de l'univers de Sur tes Yeux, c'est la place primordiale que tient l'art, là c'est tout bonnement poétique et magnifique. Cette focalisation sur l'art donne un tout autre sens à ce genre d'histoire, c'est à la fois extrêmement sensuel de part les explications utilisées pour décrire une façon de peindre par exemple, mais c'est aussi et surtout un monde de beauté et de grâce dans lequel chaque couleur a sa place, tout en se mélangeant et ainsi créant un tableau plein de poésie et de magie. Grâce à cet environnement très artistique, on parvient à se laisser porter par une ambiance vraiment pleine de douceur où la violence n'a pas sa place et où il fait tout simplement bon vivre, c'est une sensation très cocooning qui nous enveloppe du début à la fin. Irène Cao parvient donc à nous faire vivre dans un univers beaucoup plus sensuel que sexuel, ce qui est finalement assez rare dans le monde de la littérature érotique où la violence est parfois bien trop présente au dépend de l'apprentissage du plaisir des sens qui est vraiment mis en avant dans Sur tes Yeux.

 

Second point réellement génial dans ce premier tome c'est l'histoire. Je suis complètement sous le charme de ce qu’Irène Cao est parvenue à nous faire partager, c'est un moment magique, tout en délicatesse qui nous attend à la lecture de cette fabuleuse histoire. Dans ce tome, nous faisons donc connaissance avec une jeune fille, elle est restauratrice d'art et ce métier c'est toute sa vie. Elle est obnubilée par son travail, elle ne vit que pour ça et sa passion est tout simplement fascinante et communicative, je l'ai vraiment vécue à travers ses yeux. Tout va bien dans son petit monde jusqu'à ce qu'un certain cuisinier internationalement connu entre dans sa vie et va tout bousculer. À partir de cet instant, nous, comme notre héroïne, entrons dans une spirale où le plaisir n'est que le principal objectif. Les tabous et les barrières laissent place à un environnement dans lequel les sensations ressenties à travers tous les sens prennent le pas sur ce que le cerveau nous oblige à penser. Est-ce mal ou bien de faire ce genre de choses ? Cela n'a plus d'importance, seul le plaisir des sens compte et je peux vous affirmer que ce n'est en rien appliqué avec violence, mais au contraire tout en douceur, ce qui impose clairement un aspect très sensuel à cette découverte de sensations et c'est vraiment là qu'est l'originalité de Sur tes Yeux ! Et faites-moi confiance, vivre ce parcours initiatique vers la liberté du corps et de l'esprit est très loin d'être ennuyeux, puisque forcément les rebondissements existent et ils sont très souvent difficiles à vivre...

J'en viens aux émotions et c'est là que le talent d'écriture d’Irène Cao prend tout son sens, elle parvient à nous mettre dans le même état d'esprit que son héroïne, ainsi, doutes, dégoût de soi, mais aussi joie et plaisir de s'assumer se disputent en nous et nous poussent dans nos derniers retranchements. Une histoire à vous faire frémir d’émotions, qui nous est contée avec une plume des plus poétiques, prend alors vie sous nos yeux fascinés.

 

Maintenant passons aux personnages.

 

On commence forcément par Elena, c'est elle, la passionnée d'art. C'est une femme très discrète qui ne cherche pas vraiment à se mélanger au monde extérieur, elle est toujours exclusivement centrée sur son travail de restauration et j'apprécie énormément son don de soi qu'elle met dans ce travail, j'en suis réellement admirative. Mais elle est aussi pleine de blocages et de doutes sur elle-même. Alors assister à sa métamorphose est un moment très intense et fort en émotions, qui ne fait qu’accroître le lien qui nous unit à elle et à son histoire.

Ensuite, il y a Leonardo, le fameux cuisinier mondialement connu. Alors forcément, c'est une bombe atomique, il est  Italien, donc la peau mate, brun, les yeux noirs, genre ténébreux et donc, totalement mon style lol Mais passons... C'est lui qui va initier Elena aux plaisirs des sens, mais avec tellement de douceur et de tendresse qu'il en est encore plus irrésistible. C'est un homme très secret, on ne connaît absolument rien de lui, cependant on pressent un passé très difficile et douloureux, qui le torture encore.

Pour finir, j'aimerais parler de Gaia et Filippo. Gaia est la meilleure amie d'Elena, elle est extravagante, très sociable, bref tout le contraire d'Elena, pourtant leur relation fonctionne à merveille et nous donne des instants très drôles et savoureux. Filippo, quant à lui, est le meilleur ami d'Elena, ils se ressemblent beaucoup, c'est pourquoi leur relation peut paraître ambiguë et personnellement, je ne l'aime pas beaucoup.

 

Grâce à tous ces éléments, je peux vous dire que la fin est particulièrement intense, les derniers événements nous prennent littéralement aux tripes et nous font vivre un moment très difficile pour lequel nous n'avons pas pu nous préparer… Résultat, j’ai pleuré...

 

En bref : un premier tome totalement addictif, plein d'émotions et de poésie, vivement la suite !

 

Publié dans Romance

Commenter cet article

Julia le Vampilou 11/05/2014 14:13

Dommage Les mots de Letizia, il est vraiment d'une qualité exceptionnelle ;-)

Les Mots de Letizia 10/05/2014 22:40

Je ne pense pas la lire un jour

Julia le Vampilou 09/05/2014 13:13

Honnêtement Sandy, elle est classée dans mon top 3 de livres préférés

fantasybooksaddict 09/05/2014 12:11

Il vient tout juste de rejoindre ma PAL !

sandy 09/05/2014 11:26

J' attends que la trilogie soit parue avant de me lancer mais je suis contente de voir quasiment que des avis positifs sur cette saga, ça me rassure :)