La Trilogie Italienne, T2 : Pour tes Lèvres - Irène Cao

Publié le par Elo-dit

 

                                    couv55350459

 

Éditeur : J.C. Lattès

Date de sortie : 5 mars 2014

Page : 329

Prix : 14€

 

   La note de Julia : 10/10

 

Résumé

 

Elena a tourné la page. Sa passion dévorante pour Leonardo, qui l’a initiée aux plaisirs des sens, est maintenant derrière elle. Elle a choisi Filippo : pour lui, elle a quitté Venise et est venue s’installer à Rome.
Mais rien ne sert de lutter contre le destin.
Pour ses trente ans, Filippo invite Elena au restaurant. Au moment du dessert, elle découvre, parsemés sur son assiette, des grains de grenade... Le fruit de Leonardo. L’homme qui l’a tant hantée est là, et la désire plus que jamais. Pour Elena, une fois de plus, tout bascule. Mais ce qu’elle ignore, c’est que se dresse entre eux le secret le plus inavouable de Leonardo...

 

                                                            L'avis de Julia

 

Une suite à la hauteur du premier, une merveille !

 

C'est ce que je me suis dit tout au long de ma lecture.

 

Tout d'abord, merci aux Éditions J.C. Lattés pour ce nouveau partenariat !

Ayant adoré le premier tome, j'avais vraiment hâte de pouvoir lire la suite, alors forcément, une fois que je l'ai commencé, je l'ai littéralement dévoré et il a finalement attéri dans la catégorie gros coup de cœur !

 

Maintenant passons à mon avis.

 

Comme pour Sur tes Yeux, le premier élément qui m'a immédiatement touché, c'est l'univers. Tout comme à l'image du premier tome, nous baignons toujours dans une magnifique ambiance italienne, à ceci près que cette fois, tout se passe à Rome. Nous sommes donc encore une fois entourés de la culture très « dolce vita », où la vie est très douce, où l'on profite de chaque instant et de chaque petit bonheur, c'est une véritable philosophie. Mais Rome est aussi plus vivante, on sent un réel fourmillement à travers les pages, une soif de bouger constamment et ça donne clairement un aspect vivifiant tout au long du livre. Bien évidemment, le plus de cette aventure qui était pour moi la focalisation sur l'art est toujours mis en avant, voire même encore plus, la restauration de fresque prend alors tout son sens, nous plongeons dans un monde où chaque pigment à son importance et sa propre place. Cependant, ne rêvez pas trop longtemps ce second tome est très loin de se dérouler dans un univers sans nuage dans un beau ciel bleu. En effet, l'ambiance est particulièrement sombre et empreinte d'un certain désespoir, mêlé à une dose d'urgence, qui nous donne ainsi l'impression que tout se déroule beaucoup trop rapidement et que l'on a aucune emprise sur ce qui arrive ! Irène Cao parvient à écrire un second tome qui mélange une envie de voyage dans les rues de Rome, tout en nous faisant vivre dans une atmosphère particulièrement délicate et instable, le tout est vraiment très déstabilisant, difficile à vivre même à certains instants du roman !

 

Dans Pour tes Lèvres, l'histoire est réellement le point pour lequel j'ai eu le plus gros coup de cœur. Nous retrouvons donc nos héros principaux dans la même situation que nous les avons laissé à la fin du tome précédant. Nous sommes toujours en compagnie de notre restauratrice d'art, suite à l'épreuve qu'elle a traversé, elle essaie de se reconstruire et d'être heureuse tout simplement. Tout se passe très bien, elle retrouve la joie de vivre et surtout l'envie de construire une vie, un avenir à deux. Mais ça c'est jusqu'à ce que son passé la rattrape et lui fasse vivre un véritable enfer...Très honnêtement, je dis un grand bravo à Irène Cao qui parvient à nous faire vivre une histoire sublime, qui traite pourtant de thèmes très délicats, tel que l'infidélité et la trahison. C'est alors une aventure particulièrement stressante qui nous attend où chaque rebondissements (qui sont très nombreux) nous font plonger toujours plus profondément vers une issue très douloureuse où finalement, chaque nouvelle décision, chaque nouveau mensonge, nous enlisent dans une situation invivable ! Je peux vous affirmer qu'il vous sera impossible de vous ennuyer tant les épreuves, les révélations sont nombreuses. L'intensité va crescendo, on se sent de plus en plus oppressé, on a l'impression que tout peut dérailler à tout moment et s'arrêter brusquement dans une douleur extrême. Alors comme pour le premier tome, les émotions sont au rendez-vous et je dirai même que tout ce que l'on ressent est encore plus exacerbé. Je vous avoue être passée par des moments très difficiles, à la fois très en colère par certaines réactions, à la fois très mal à l'aise face à des situations où la morale nous dit que ce n'est pas bien, mais aussi affligée par des révélations trop soudaines, j'étais dans tous mes états et forcément, j'ai souvent pleuré. Irène Cao nous livre alors un second tome très intense, où les thèmes abordés nous font vivre des instants compliqués, mais aussi très réalistes.

 

Maintenant passons aux personnages.

 

On commence par Elena, qui est la restauratrice en peinture. J'étais très malheureuse de la voir aussi mal à la fin du premier tome, alors bien-sûr, je comprends sa décision de changer de vie et de trouver le bonheur ailleurs, elle le méritait clairement. Mais la voir aller de plus en plus mal après tant d'effort, m'a tout simplement déchiré, c'était trop difficile à vivre et tellement injuste pour elle. Ensuite, il y a Filippo. J'avoue n'être pas forcément fan de lui, déjà dans le premier tome c'était le cas, mais ce n'est pas pour autant que je cautionne ce qui lui arrive, je trouve ça triste et surtout dommage que ça se passe comme ça pour lui, c'est aussi une victime de toute cette situation. Après, il y a Leonardo, il est toujours cuisiner. Bon on ne peut pas dire qu'entre lui et moi ce soit le grand amour dans ce second tome, pourtant je l'adore. Mais là, il m'a plus que déçu, en plus de mettre une pagaille sans nom dans la vie d'Elena, il finit par faire de nouveau un demi-tour complet dans ses sentiments, pour moi, il fait preuve de lâcheté dans ce tome et il ne sait même pas ce qu'il veut lui-même, il fait du mal à tout le monde et pour moi, il est pathétique. Je terminerai par Paola et Gaia, les deux véritables amies d'Elena. Vous connaissez déjà Gaia, c'est la meilleure amie d'Elena, elle est toujours aussi extravagante, bien qu'un petit événement va peut-être la faire se ranger, moi ça m'a donné le sourire en tous cas. Quant à Paola, c'est la patronne d'Elena et bien qu'ayant eu beaucoup de mal à la cerner, on apprend à la connaître et finalement je l'apprécie énormément.

 

Avec tout ça, je peux vous dire que la fin est très difficile. Les derniers événements nous font espérer une jolie fin, qui serait capable de nous redonner le moral, mais c'est sans compter la révélation ultime qui nous assène une vérité difficile à admettre tant elle est capable de dévaster les vies concernées. J'étais alors sous le choc, en colère et tellement triste que j'étais juste vidée émotionnellement. 

 

En bref une suite encore meilleure, qui m'a bouleversée et fait vivre une aventure magnifiquement douloureuse !

Publié dans Romance

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Gaëlle 17/10/2014 13:34

Je ne connaissais pas du tout et encore une fois tu me donne trop envie de lire une série!!! :D

Elo-dit 17/10/2014 13:39



*Julia le Vampilou*


Ma belle, cette série m'aura marqué pour toujours, une merveille...



Lavinia 13/10/2014 02:34

Rah, j'adore cette saga, l'une des meilleures du genre pour moi! (Puis Léo est juste grr, je suis trop amoureuse.)

Elo-dit 13/10/2014 13:25



*Julia le Vampilou*


Ne m'en parle pas, je suis dans le même état