Night Call

Publié le par Elo-dit

Night-call-affiche

 

Film américain réalisé par Dan Gilroy

Date de sortie : 26 novembre 2014

Genre : Thriller, drame

Durée : 1h57

 

La note de Julia : 10/10

 

Résumé

 

Branché sur les fréquences radios de la police, Lou parcourt Los Angeles la nuit à la recherche d’images choc qu’il vend à prix d’or aux chaînes de TV locales. La course au spectaculaire n'aura aucune limite...

 

L'avis de Julia

 

Un film effrayant de vérité !

 

C'est exactement ce que j'ai pensé en sortant de la salle.

 

J'ai immédiatement été attirée par la bande-annonce et même si je savais qu'il serait difficile, c'est au final un vrai coup de cœur !

 

Alors passons à mon avis.

 

Premier point à souligner absolument, c'est l'univers. Nous sommes au cœur du milieu journalistique, milieu que je ne connaissais que très peu et que j'ai appris à découvrir. Mais ici, c'est surtout le journalisme indépendant que nous suivons et croyez-moi, c'est un monde très à part qui s'ouvre à nous. Un monde où la cruauté est constamment présente, mais surtout un monde dans lequel le sensationnel prend le pas sur le reste. C'est ainsi que nous découvrons que plus que des professionnels cherchant de véritables informations, les journalistes sont de vrais vautours, prêts à toutes les bassesses pour des images qui montrent ce que l'humanité peut faire de pire. Alors attendez-vous à un film très sombre, très glauque, mais qui ne nous épargne aucun des travers des méthodes de ces pseudos journalistes, aussi effroyables et immorales soient-elles. L'ensemble prend même encore plus d'ampleur avec la réalisation de Dan Gilroy, qui parvient à nous immerger encore plus profondément dans cette ambiance particulièrement hostile, à travers des images brutes, sans filtres sur l'horreur humaine et d'une violence extrême. Night Call, c'est un univers très noir et qui laisse peu souvent place à l'espoir en l'être humain !

 

Second point fort à souligner, c'est le scénario. Nous suivons Lou Bloom voleur à la petite semaine, qui rencontre un journaliste indépendant, appâté par l'argent que ce métier rapporte, il va se lancer à corps perdu dans cette voie. Nous sommes alors constamment en compagnie de cet homme, incarné par Jake Gyllehaal qui porte vraiment le film à lui seul et surtout grâce à son talent d'acteur incomparable. Nous le voyons alors changer, devenir un homme sans scrupule au contact de ce monde pourri. L'intrigue est alors rythmée par des scènes souvent très difficiles à soutenir, mais aussi et surtout par des rebondissements ou des révélations d'une intensité extrême, autant vous dire que l'on ne s'ennuie pas une seconde. Mais là où ce film frappe très fort, c'est sur les émotions qu'il parvient à nous faire ressentir, le plus souvent c'est le dégoût qui prend le pas sur le reste, principalement parce que notre éthique se trouve bouleversée par tout ce que nous apprenons. L'impuissance est aussi un sentiment qui nous touche particulièrement, ce qui ne fait qu'augmenter notre désespoir. Night Call, c'est un scénario très intense qui nous pousse dans nos derniers retranchements psychologiques !

 

La fin est très difficile, je pensais que le pire avait été atteint, mais c'est ici que l'on se rend compte que le pire est encore plus effroyable. Les derniers événements sont des plus choquants de part leur manque d'humanité, on voit ce qu'un homme est prêt à faire pour le succès et l'argent, c'est alors que le dénouement ultime fauche nos espoirs quant à la nature humaine.

 

En bref : Un film très particulier sur un univers très sombre et méconnu, mais ô combien intéressant !

Publié dans Drame

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
G
Encore un film qu'il faut absolument que je voie!!
Répondre
E


*Julia le Vampilou*


J'espère vraiment qu'il te plaira ma belle