Starters de Lissa Price

Publié le par Elo-dit

starters-lissa-price-L-ZGriV_.jpeg

 

Editeur : Robert Laffont, Collection R

Date de sortie : 15 mars 2012

Pages : 451

Prix : 16.90 €

 

Ma note : 9.5/10 sourires-emot88

 

Résumé

 

Son corps est sur le point de commettre un meurtre. Son esprit parviendra-t-il à l'en empêcher ?

 
La nouvelle étoile noire de la dystopie .

 

Dans un futur proche : après les ravages d'un virus mortel, seules ont survécu les populations très jeunes ou très âgées : les Starters et les Enders. Réduite à la misère, la jeune Callie, du haut de ses seize ans, tente de survivre dans la rue avec son petit frère. Elle prend alors une décision inimaginable : louer son corps à un mystérieux institut scientifique, la Banque des Corps. L'esprit d'une vieille femme en prend possession pour retrouver sa jeunesse perdue. Malheureusement, rien ne se déroule comme prévu... Et Callie réalise bientôt que son corps n'a été loué que dans un seul but : exécuter un sinistre plan qu'elle devra contrecarrer à tout prix !


Le premier volet du thriller dystopique événement qui vous plongera au coeur d'une société dangereusement fascinée par les apparences, dans un avenir ou la jeunesse est devenu le bien le plus convoité et une véritable marchandise.

 

 

Mon avis

 

 

Dans un article récemment publié sur la FNAC.fr, Glenn Tavennec, directeur de la Collection R, nous parle de sa vision sur la littérature young-adult, et des lecteurs qui s’y intéressent. Mais surtout, il nous dévoile l’ambition de cette jeune collection qui a vu le jour il y a quelques mois : « offrir une littérature populaire de qualité ».

 

En ce qui me concerne : pari réussi ! Après La Couleur de l’âme des Anges que j’avais beaucoup apprécié, voilà que je me suis régalée avec Starters !

 

Callie, 16 ans, ferait tout ce qu’elle peut pour sauver son petit frère malade. Pour elle, Starter, il n’y a qu’une solution : louer chez Prime Destinations son corps à un Ender. Sur le papier, tout à l’air si simple, la réalité l’est beaucoup moins. Comment doit-elle réagir quand elle découvre que sa locataire désire utiliser son corps pour commettre un meurtre ?

 

J’ai été immédiatement plongée dans l’histoire, en quelques pages se dessine l’univers de Starters et cette découverte pas à pas est un pur délice. Le postulat est le suivant : nous sommes dans la peau de Callie, nous savons comment est et fonctionne ce monde. Pas besoin d’étalages intempestifs sur l’origine de cette situation, tout semble si naturel. Le contexte est amené tout en subtilité et les zones d’ombres persistent pour surprendre à tout moment le lecteur.

 

L’écriture naturelle et simple de Lissa Price nous immerge facilement dans la peau de Callie. Je ne sais pas si je me suis habituée à l’utilisation du présent, ou si je me plais dans ce genre, la dystopie, mais j’ai été instantanément séduite. Une connexion s’établie entre nous et le personnage principal et nous suivons, la peur au ventre, ses aventures.

 

Une évolution dans un univers où tout s’oppose : atmosphère stérile et futuriste de Prime Destinations, et le paysage post-apocalyptique où vivent les Starters, ces jeunes adolescents qui ont survécu à la guerre des spores. Une dualité qui est entretenue tout au long de l’ouvrage et que j’ai vraiment appréciée. Riche / pauvre. Starters / Enders. Un affrontement qui sied à merveille à la Dystopie !

 

Et c’est dans cette dualité que nous rencontrons des personnages aussi délicieusement différents les uns des autres, tendrement attachants et tellement complexes ! Blake, Michael, …. Une liste longue de protagonistes qui m’ont charmée par leurs défauts, leurs erreurs, leurs sentiments intenses ! Une belle panoplie qui forme le pilier solide de ce petit bijou !

 

La singularité de l’histoire ne peut que nous intriguer, il est impossible de fermer ce livre. Continuellement, vous vous demandez ce qu’il va se passer. Vous avez conscience que quelque chose se trame … mais quoi ?

Cet état d’esprit entretient une atmosphère oppressante, où le poids de chaque mot vous enfonce un peu plus dans l’angoisse. De plus, tout est affaire de force : la force avec laquelle la vie de Callie nous prend aux tripes, la force avec laquelle la violence des mots nous atteint. Il n’y a pas de demi-mesure, chaque mot est empreint d’une gravité, l’ombre de ce lourd passé nous suit !

 

C’est … puissant !

 

Puissant et surprenant jusqu’à la fin, où le suspense monte crescendo, nous faisant maudire l’auteur car déjà, les dernières lignes approchent ! Un final qui nous tord les entrailles mais où de nouvelles questions, de nouvelles perspectives voient le jour !

 

En conclusion : Un roman Young-Adult qui dépasse toutes mes espérances, et même si les choses se passent parfois trop rapidement (voici l’unique défaut que j’ai trouvé à ce livre), j’ai été littéralement bluffée par l’œuvre originale de Lissa Price. Une très belle réussite à la limite du coup de coeur qui certifie une nouvelle fois la qualité exceptionnelle des ouvrages de la Collection R !

 

Je remercie les éditions Robert Laffont, la Collection R et notamment Karen pour cette lecture !

Publié dans Dystopie - SF

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E
J'ai beaucoup aimé ce livre. Mention spéciale pour la couverture que je trouve très réussie !
Répondre
E


Elle est magnifique !!!


J'attends VRAIMENT la suite, qui va bientôt arriver ! J'ai hâte !


Tu as lu d'autres livres de la Collection R ?



S
décidément, je le vois partout partout ce roman et toujours pas dans ma pal...quelle nulle ! en tout cas ton avis est super !
Répondre
E


Merci beaucoup Stéphanie !


Je pense que tu devrais sincèrement te le procurer rapidement ... non, non, je n'en remets pas une couche



A
J'espère moi qu'il y aura un peu plus de détails sur tout ce qu'il y a autour, le gouvernement par exemple ;D

Mais il est vrai que c'est un livre très prenant ;D

vivement novembre pour la suite ;)
Répondre
E


Vivement novembre !!!


Mais je suis d'accord avec toi : même si ce coté "épuré" m'a beaucoup plu, je souhaite tout savoir dans le tome 2 ! ^^



J
Aaaah souffrance absolue !! Ta chronique me fait du mal Elo ! Ce petit bouquin me fait de l'oeil dans ma bibliothèque mais je ne pense pas que j'aurai le temps de le lire ce mois-ci !
Répondre
E


Juju, il le fauttttttttttttt ^^ Je t'assure qu'il se lit très très très vite ! Craque !!!



S
On parle beaucoup de ce roman en ce moment ! Le résumé est accrocheur, et ton avis donne envie. Il y a beaucoup de dystopies en ce moment et pourtant celle-ci semble avoir son originalité. J'ai
l'impression que cette Collection R va devenir une de mes meilleures amies ;)
Répondre
E


Je crois bien aussi, c'est devenue l'une des miennes en tout cas ^^ Elle est attrayante dans sa globalité : les titres qu'elle propose, les couvertures sublimes ...


J'espère que tu craqueras ....