Transcendance

Publié le par Elo-dit

Transcendance-Affiche-France.jpg

 

Film américain et britannique réalisé par Wally Pfister

Date de sortie : 25 juin 2014

Genre : Science-fiction, thriller

Durée : 1h53

 

Ma note : 10/10

 

Résumé

 

Dans un futur proche, un groupe de scientifiques tente de concevoir le premier ordinateur doté d’une conscience et capable de réfléchir de manière autonome. Ils doivent faire face aux attaques de terroristes anti-technologies qui voient dans ce projet une menace pour l’espèce humaine. Lorsque le scientifique à la tête du projet est assassiné, sa femme se sert de l’avancée de ses travaux pour « transcender » l’esprit de son mari dans le premier super ordinateur de l’histoire. Pouvant désormais contrôler tous les réseaux liés à internet, il devient ainsi quasi omnipotent. Mais comment l’arrêter s’il perdait ce qui lui reste d’humanité ?

 

L'avis de Julia

 

Un film qui a de quoi nous faire réfléchir !

 

Voilà ce que j'ai immédiatement pensé en sortant de la salle.

 

Ce film me tentait beaucoup depuis que j'avais vu la bande-annonce. Je peux vous dire que je ne fus pas le moins du monde déçue, puisque c'est un immense coup de cœur pour moi !

 

Alors c'est parti pour mon avis.

 

Le premier point à souligner absolument, c'est l'univers très spécifique qui entoure ce film. Nous sommes dans un monde à la fois très contemporain, mais aussi véritablement futuriste, je vous explique. Alors que toute l'action se déroule à notre époque, les technologie et les questions qui vont avec sont particulièrement avancées, très visionnaires, ça apporte une vraie touche de science-fiction à l'ensemble. On est alors immergé dans un monde où le milieu de l'informatique fait loi, où il dirige et s’immisce insidieusement dans tous les domaines, la santé, l'économie, les inventions futuristes, mais pire encore, le cerveau humain. Et c'est donc grâce à l'incroyable travail de réalisation de Wally Pfister que nous voyageons à travers des scènes d'une beauté visuelle impressionnante mais qui ont pourtant une portée psychologique effrayante. Je peux vous dire que les effets spéciaux sont tout simplement parfaits, ils sont réalisés au millimètre près, rien n'est en trop, tout reste crédible et empifie l'ambiance aseptisée du film. Parce que oui, l'atmosphère qui se dégage de l'univers est particulièrement étrange, un mélange de pureté et de noircissure de l'âme humaine, qui crée une sensation de malaise très angoissante tout au long, quelque chose qui nous oppresse et qui nous pousse à nous poser de nombreuses questions. Transcendance nous livre alors un univers complexe dans ses rouages, mais tellement épuré dans son message final, que l'on en ressort bien plus touché que prévu !

 

Mais pour moi, le point le plus impressionnant du film, c'est son scénario, qui repousse les limites de la conscience humaine. Nous suivons un homme et son équipe de scientifiques travaillant sur la théorie selon laquelle l'intelligence artificielle d'un ordinateur pourrait fusionner avec l'esprit humain. Suite à une conférence, il se fait tirer dessus avec une balle radioactive par un membre d'un groupe extrémiste qui lutte contre l'influence des nouvelles technologie sur l'homme. Ne lui restant qu'un mois à vivre, sa femme et lui décident d'essayer de fusionner son cerveau à un ordinateur. C'est à partir de cet instant que le coté science-fiction prend toute son ampleur et nous fait entrer dans un monde presque effrayant, tant on se rend compte à quel point la technologie pourrait nuire et même détruire l'humanité toute entière...Au cours de nombreux rebondissements qui rythment de façon spectaculaire l'action du film, le monde qui se profile devant nous, nous paraît à la fois fascinant et tentant, mais surtout éthiquement compliqué, voire même très souvent immoral. Les sentiments que l'on ressent alors, sont tout aussi ambivalents, la joie de voir à quel point la technologie pourrait petre utile, la peur de voir à quel point elle pourrait pervertir l'homme et la tristesse lorsque l'on se rend compte à quel point nous ne sommes pas prêts à vivre de tels changements...Transcendance c'est donc avant tout un scénario exceptionnel qui nous fait vivre une aventure aux confins du réel et d'une psychologie très intense !

 

Maintenant passons au casting...

 

On commence par Johnny Depp qui joue Will Caster. Évidemment, il n'a plus rien à prouver depuis longtemps et pourtant, il a une fois de plus prouvé à quel point il est capable de tout jouer. Là, il est d'une intensité incroyable tout en émotions et en nuances, il parvient à faire passer des messages importants.

Ensuite, il y a Rebecca Hall qui joue Evelyn Caster. Cette actrice est pour moi époustouflante dans ce rôle,sa dévotion pour le travail de son mari la pousse à le suivre et pourtant lorsqu'elle se rend compte que ça va trop loin, on voit à quel point le dilemme qui s'impose à elle est terrible.

Je vais terminer avec Paul Bettany qui joue Max, l'ami du couple. Son rôle est difficile, j'adore cet acteur et je trouve qu'il est très impressionnant pour avoir su être aussi bon dans le double jeu qu'imposait son personnage.

 

La fin était particulièrement puissante tant au niveau des effets spéciaux que dans le dénouement final. On assiste à des dernières révélations très intenses pendant lesquelles, nous constatons les dérives que pourraient engendrer la technologie, c'est alors que les ultimes rebondissements nous touchent en plein cœur, pour une dernière scène ô combien poignante.

 

En bref : Un film à voir pour ce qu'il parvient à nous faire réaliser !

Publié dans Dystopie - SF

Commenter cet article

Gaëlle 07/01/2015 17:05

aaaaaaaaaah j'ai trop envie de voir ce fiiiiiilm!!! En plus il est avec mon acteur préféré!!!! Johnny adoré!!! *O*

Elo-dit 08/01/2015 13:21



*Julia le Vampilou*


Rhoooooo mais faut trop que tu le vois alors, tu vas adorer !



Mzelle Débora 31/12/2014 14:25

Mercii pour ta chronique.
Tu ma conquise !! Je vais le regarder.
Bises

Elo-dit 31/12/2014 14:29



*Julia le Vampilou*


Oh merci, ça me fait très plaisir !


J'espère qu'il te plaira et surtout n'hésites pas à me dire ce que tu en as pensé lorsque tu l'auras vu